Les procédés d’extraction des actifs végétaux

Publié le : 05 septembre 20225 mins de lecture

L’extraction des actifs végétaux est une science ancienne qui a été pratiquée depuis l’antiquité. Les procédés d’extraction ont évolué au fil du temps et de nombreuses méthodes ont été mises au point pour extraire les actifs végétaux des plantes. Les procédés d’extraction les plus courants sont la distillation, l’expression et la macération. L’extraction des actifs végétaux est une étape importante dans la fabrication de nombreux produits cosmétiques et pharmaceutiques. Les actifs végétaux extraits des plantes sont utilisés dans de nombreux produits cosmétiques, notamment les parfums, les lotions, les huiles de soin, les crèmes et les shampoings. Ils sont également utilisés dans de nombreux produits pharmaceutiques.

Isoler les composés actifs des plantes

Les procédés d’extraction des actifs végétaux permettent d’isoler les composés actifs des plantes. Ces composés sont ensuite utilisés pour fabriquer des médicaments, des cosmétiques ou des aliments. Les plantes contiennent des milliers de composés différents, certains étant actifs sur le corps humain. Les procédés d’extraction des actifs végétaux sont nombreux et variés, mais ils ont tous pour objectif commun d’isoler les composés actifs des plantes afin qu’ils puissent être utilisés dans les produits cosmétiques. Les procédés d’extraction permettent de sélectionner les composés les plus actifs et de les concentrer.

  • Les plus couramment utilisés sont :
  • La distillation à la vapeur d’eau ;
  • La macération ;
  • L’extraction par solvant ;
  • La pression à froid.

Pour les huiles, comme l’huile de chanvre au CBD, le procédé le plus couramment utilisé est la pression à froid, mais on utilise aussi parfois l’extraction au dioxyde de carbone, l’extraction par solvant.

Avantages et inconvénients des différents procédés

Chacun de ces procédés d’extraction a ses propres avantages et inconvénients, qui seront détaillés ci-dessous.

La distillation à la vapeur d’eau

C’est le procédé d’extraction le plus courant. Il consiste à chauffer la plante à extraire dans de l’eau, afin que les composés actifs se vaporisent. La vapeur est ensuite condensée pour obtenir un concentré d’actifs végétaux.

Avantages

  • Le procédé est simple et peu coûteux ;
  • Il permet d’extraire une grande quantité d’actifs végétaux.

Inconvénients

  • Certains composés peuvent se détériorer à la chaleur ;
  • L’extraction est moins efficace pour les plantes ayant une forte teneur en composés liposolubles.

La macération

La macération est un procédé d’extraction plus doux que la distillation à la vapeur d’eau. Elle consiste à laisser macérer la plante dans un support pendant plusieurs semaines, afin que les composés actifs se diffusent dans ce dernier. Le support est ensuite filtré pour séparer les plantes des composés actifs.

Avantages

  • Le procédé est simple ;
  • Il est adapté aux plantes ayant une forte teneur en composés liposolubles.

Inconvénients

  • L’extraction est plus longue ;
  • Il est nécessaire de disposer d’un grand volume de support.

L’extraction par solvant

L’extraction par solvant consiste à utiliser un solvant pour extraire les composés actifs d’une plante. Ce procédé est généralement utilisé pour extraire les composés liposolubles, comme les huiles essentielles.

Avantages

  • Le procédé est adapté aux plantes ayant une forte teneur en composés liposolubles ;
  • L’extraction est plus rapide que la macération.

Inconvénients

  • Certains solvants peuvent détériorer les composés actifs ;
  • Le procédé est plus coûteux que la macération.

La pression à froid

La pression à froid est un procédé d’extraction qui consiste à presser la plante à extraire à froid, afin de ne pas altérer les composés actifs. Ce procédé est généralement utilisé pour extraire les huiles essentielles.

Avantages

  • Le procédé est adapté aux plantes ayant une forte teneur en composés liposolubles ;
  • L’extraction est plus rapide que la macération.

Inconvénients

  • Certains composés sont sensibles à la pression ;
  • Le procédé est plus coûteux que la macération.

Poudre, huile ou teinture

Les extraits végétaux peuvent ensuite être utilisés sous forme de poudre, d’huile ou de teinture. Les poudres sont généralement utilisées en cosmétique, comme exfoliants ou pour leur pouvoir absorbant. Les huiles sont souvent utilisées en aromathérapie et les teintures sont plus couramment utilisées en phytothérapie. Les extraits végétaux sont généralement très concentrés et peuvent donc être utilisés avec parcimonie.

Plan du site

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.